Consulter les dernières informations de l'Université sur le COVID-19: Je suis participant - Je suis un professeur/membre du personnel


Solvay Executive Master in Management : un programme holistique pour vous immerger dans la pratique du top management

Marianna Rousaki | Content & Social Media Coordinator 13/09/2021 Management, Digital Transformation, executive master in management

L'Executive Master in Management (EMM) de Solvay incarne la méthode des cas - une méthode innovante d'apprentissage à la première personne, partant d'un principe clé : c'est dans la pratique que se construit l'étoffe d'un manager. Le programme est donc conçu de manière à vous placer au cœur de l'apprentissage. Nous nous entretenons aujourd'hui avec Alexandre Papanastassiou, responsable du module de transformation digitale du programme, qui nous explique les principes fondamentaux de l'EMM - et pourquoi la Solvay Brussels School est le meilleur endroit pour cela.


       

Pouvez-vous nous présenter le cours que vous dirigez à l'Executive Master in Management ?

Karim Chouikri, le directeur académique du programme, m'a demandé de créer un module transversal qui traite de la transformation digitale - et je savais que j'avais entre trois et quatre cas à présenter, donc cela a été structuré de manière à maximiser la couverture que nous pouvions fournir d'un sujet qui est très vaste. Nous avons donc quatre études de cas qui commencent par les sujets que les gens connaissent le mieux. Le premier cas que nous examinons est Netflix. Et Netflix est un excellent cas, parce que plus ou moins tout le monde sait ce qu'est la télévision ou la VOD - et ensuite nous pouvons creuser plus profondément sur la façon dont Netflix a été une force de perturbation dans l'industrie audiovisuelle. Ainsi, avec l'audiovisuel, nous touchons à plusieurs concepts-clés qui sont au cœur de la transformation digitale.

Ensuite, nous passons à la banque de détail ; là encore, tout le monde sait ce qu'est une une agence bancaire, un compte courant, une carte de paiements...etc, mais on découvre ensemble les questions qui se posent dans l'articulation des premières étapes d'une transformation digitale d'une banque traditionnelle. Par là même on comprend le rôle des canaux de vente, les caractéristiques de l'offre et quels aspects organisationnels sont directement impactés par un effort de transformation de ce type. 

Dans les études de cas de transformation digitale on mobilise tout les acquis des autres modules de l'EMM: le leadership pour les aspects humains et organisationnels, la finance pour le modèle économique, l'analyse OpEx vs CapEx, le marketing pour le positionnement de l'offre et l'acquisition de clients, la stratégie pour le plan d'attaque à l'échelle de l'entreprise...etc.

 

  

Nous voulons que la substance et l'expérience se rejoignent. Tous les participants au programme y sont très attachés.

   

Que peut-on attendre de l'Executive Master in Management en général ?

C'est un programme fantastique pour les personnes qui ont déjà travaillé pendant quelques années, qui ont été confrontées à la réalité du management dans la vraie vie. Et le management ne se fait pas nécessairement dans des entreprises commerciales ; il peut s'agir de personnes qui ont travaillé pour le gouvernement, ainsi que de personnes qui travaillent pour des ONG, etc. C'est un excellent programme, car il fournit les bases du management à des personnes dont l'expérience personnelle est typiquement plus focalisée sur un domaine fonctionnel ou une discipline spécifique de l'organisation pour laquelle elles travaillent. Et je ne veux pas dire cela de manière négative. Il peut s'agir de personnes qui sont plus spécialisées; des ingénieurs, avocats, consultants, responsables d'ONG ou des personnes qui travaillent pour le gouvernement dans une administration spécifique, par exemple.

En général celles et ceux qui s'engagent dans cette exceptionnelle aventure d'apprentissage et de croissance personnelle qu'est l'EMM, aspirent à avoir une vue d'ensemble du pilotage d'une entreprise ou d'une institution. Nos participants veulent comprendre des domaines différents de ceux qu'ils connaissent déjà que ce soit pour mieux appréhender les liens entre les différentes facettes de l'activité ou pour pouvoir eux-mêmes être aux manettes.

   

Le programme est très bien animé par les personnes qui enseignent cela à l'EMM, parce qu'elles le font tous les jours dans leur vie.

   

Outre l'accent mis sur l'aspect pratique du management, à quoi ressemble le développement personnel des participants ?

C'est une partie importante que j'ai laissée pour la fin parce que je pense que c'est celle qui a le plus d'impact au niveau individuel pour les personnes qui participent au programme, l'aspect leadership. Vous ne pouvez pas gérer et diriger quelqu'un si vous n'êtes pas capable de vous gérer et de vous diriger vous-même. C'est pourquoi cet élément du programme est excellent, car il les fait travailler sur eux-mêmes. Dans sa structure le programme comporte une visée d'évolution par l'expérience directe, à la première personne et en lien avec les autres. Il s'agit d'offrir une immersion expérientielle en amenant chaque participant à collaborer avec des personnes différentes de lui ou d'elle, à apprendre à combiner les forces de chacun et à mettre l'énergie de tous au service d'une réalisation d'équipe. D'ailleurs, en l'espace de quelques mois chez nous elles et ils vont pratiquer au moins trois groupes de travail différents pour préparer les cas et grandir en compétence.

    

     

C'est un programme que j'apprécie et que j'aime beaucoup parce qu'il est brutalement honnête. Donc si vous voulez participer à un programme qui vous donnera un diplôme à la fin de l'année, ce n'est pas nous.

    

Quelle est la chose avec laquelle vous souhaitez que chaque participant quitte ce programme ?

Il est difficile de dire s'il y a quelque chose de particulier, mais ce qui me réjouit, c'est lorsqu'à la fin des quatre cas, j'entends des gens dire : "Je n'avais aucune idée de la complexité et de la richesse de ce sujet", "Nous avons compris qu'il fallait 'marcher sur cette fine ligne rouge' qui relie tous les cas". Et quand, en plus de cela, ils ajoutent qu'en tant qu'individus, ils ont suivi un parcours d'apprentissage avec d'autres personnes qui sont devenues leurs compagnons de route, alors je pense que nous avons réussi notre année.

   

Dernière question : Qu'est-ce qui, selon vous, donne à la Solvay Brussels School un avantage sur ce programme ? Pourquoi le suivre là et pas ailleurs ?

Parce qu'il n'existe pas ailleurs. La façon dont il est conçu, les praticiens qu'il rassemble, l'esprit, la philosophie - il bénéficie de l'engagement profond de chaque personne qui contribue au programme, de leur engagement profond envers les valeurs de cette université, qui sont très axées sur la libre pensée. Nous ne sommes pas là pour leur donner la bonne réponse à la fin d'un cas.

La deuxième chose est que Solvay est un réseau puissant en Belgique et au-delà. Lorsque vous rencontrez des personnes qui ont été à l'École, vous constatez qu'elles sont très analytiques, qu'elles travaillent dur, qu'elles sont capables d'apprendre très vite pour relever des défis dans des domaines qu'elles n'ont pas encore touchés. Et donc, pour quelqu'un qui arrive dans cet espace, en raison du niveau d'exigence que nous avons, il fait partie de cet esprit. Je pense que c'est quelque chose que vous ne trouverez pas ailleurs. Avec tout le respect que je dois à toutes les autres écoles. Ce sont certainement des endroits formidables et elles ont leurs forces. Mais aucune d'entre elles n'est comme nous.

  

►La date limite d'inscription à l'Executive Master in Management approche à grands pas ! Cliquez ici pour postuler.

Plus d'info sur le programme : Executive Master in Management

Retour à la liste des articles