Consulter les dernières informations de l'Université sur le COVID-19: Je suis participant - Je suis un professeur/membre du personnel


"Les acquis que j’ai tiré de l'Executive Master in Management sont une boîte à outils qui m’aide dans la suite de ma carrière"

Philippe Lawson Rédacteur en chef chez L-Post 17/07/2021 Management

Pourquoi j’ai choisi l'Executive Master in Management de Solvay Brussels School ?

Je venais d’être nommé en juin 2018 directeur des rédactions des Editions de l’Avenir (EDA), le premier quotidien régional wallon. Après avoir pris mes fonctions, la direction, à laquelle j'appartiens, a été obligée de lancer un plan de restructuration au regard des performances de l'entreprise et des défis à relever — digitalisation, accompagnement des équipes, réorganisation de la rédaction, etc.. J'étais donc à la recherche d'une formation qui me permettrait d'enrichir mes acquis sur différents points — management, gestion des équipes, améliorer mes compétences en finances, etc.  afin d'être mieux outillé pour mieux appréhender la situation à laquelle j'étais confronté. La restructuration ne se passait pas bien et je cherchais aussi une formation qui me permettrait de rencontrer d'autres personnes et s'inscrire dans un partage d'expériences.

Ce que je pense du programme ?

Que du bien. L'Executive Master in Management a plus que répondu à toutes mes attentes. Il m'a enrichi à plusieurs niveaux. Que ce soit en finances, en marketing, en transformation digitale, en gestion des conflits ou des équipes, j'ai appris énormément si bien qu'aujourd’hui les acquis que j'en ai tiré sont une boîte à outils qui m'aide dans la suite de ma carrière professionnelle.

L'étude des cas et le travail en groupe m'ont permis de mesurer tout le côté positif de l'intelligence collective. J'ai appris à mieux gérer les feedback et me rendre compte qu'un responsable ne peut pas tout savoir. Ce n'est pas une faiblesse que de le reconnaître. Bien au contraire. Il doit savoir bien s'entourer et à apprendre à déléguer.

Quelle est mon évolution depuis la certification ?

Grâce à l'EMM, j'ai repris confiance en moi-même et à avoir la force de quitter volontairement une situation professionnelle dans laquelle je ne m'épanouissais plus. Par ailleurs, grâce à l'exercice du Business plan de fin de formation, j'ai pu en écrire un moi-même, ce qui m'a permis de lancer L-Post, le premier quotidien 100% digital en Belgique francophone. Tout ce que j'ai appris à l'EMM m'a aidé à bien cerner toutes les facettes d'un BP — analyse, enquête, personnes ressources, etc.  et m'inspire tous les jours.

En quoi l’EMM m’a appris à m’adapter à un monde VUCA (Volatility, uncertainity, Complexity, Ambiguity) ?

Le presse est un bel exemple d'un secteur qui change à une vitesse V et qui doit s'adapter. C’est un bel exemple du monde VUCA, au regard des changements d'habitudes de consommation de l'information des lecteurs. Ils délaissent par exemple la presse papier pour se rabattre sur le numérique. L'EMM m'a permis de mieux comprendre cette évolution et mieux cerner les atouts. La formation m'a permis de faire face à ce monde VUCA avec plus de conviction et de confiance avec l’assurance que j'ai la capacité de pivoter à tout moment.

Plus d'information sur le programme

Inscrivez-vous à la prochaine séance d'information

Plus d'info sur le programme : Executive Master in Management

Retour à la liste des articles